BIOGRAPHIE DE LUC A. CHARETTE

Luc A. Charette est né à Edmundston en 1952. Diplômé de l’Université de Moncton (baccalauréat ès arts, 1976 et baccalauréat en éducation, 1978), il est titulaire d’un certificat en photographie publicitaire de la School of Modern Photography (Montréal, 1974) et d’un certificat de deuxième cycle en technologies de l’information (Université de Moncton, 1998). Il a étudié les arts visuels à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université de Moncton (baccalauréat en arts visuels, 1985). En 1990, il a suivi un stage de formation en marketing dans les industries culturelles auprès de l’Agence de coopération culturelle et technique, à l’École internationale de Bordeaux, en France. Il a par la suite obtenu une maîtrise ès arts avec distinction (arts médiatiques) de l’École des arts visuels de l’Université Laval, en 2003. 

Sa première exposition professionnelle remonte à 1972 et fut présentée à la Galerie Colline à Edmundston. Depuis 1995, il s’intéresse sérieusement aux rouages des arts médiatiques et des web- émissions. Dans sa recherche multidisciplinaire, il explore le réel (par l’entremise d’installations et de performances artistiques), le visuel (par l’entremise d’images et de peintures) et les espaces virtuels (Internet et réseaux sociaux) tout en s’intéressant aux liens entre l’imagerie populaire, le temps, la durée, les systèmes langagiers, l’identité, la représentation et l’interactivité. 

Son art lui a valu plusieurs subventions tant du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick que du Conseil des arts du Canada. Depuis 1980, il a monté plus de 40 expositions et performances individuelles et a participé à plus de 50 expositions de groupe. Il a reçu plusieurs distinctions, dont les suivantes : Artiste de l’année en arts visuels des prix Éloizes, en 2004 et 2014; gagnant du concours pour la création du Monument commémoratif Honorable Louis J. Robichaud en 2006; et, en 2009, finaliste pour le projet de sculptures du jardin de sculptures de la Galerie d’art Beaverbrook ainsi que pour le prix Strathbutler. 

Il a été directeur-conservateur de la Galerie d’art Louise et Reuben-Cohen de l’Université de Moncton de 1988 à 2009. Il a aussi été représentant des arts visuels au Conseil des arts du Nouveau-Brunswick (1991-1993), président de l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du NB (AAAPN-B, 1991-1993) et directeur général du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick (ARTSNB) en 2009-2010. 

Depuis le début de l’année 2011, il se consacre uniquement à la création, œuvrant principalement en peinture contemporaine. Il a réalisé une installation de sculptures permanentes dans l’atrium du nouveau Musée des transports et découvertes, Place Resurgo, Moncton, en 2014. Sa plus récente exposition solo, intitulée « Dichotomie », a été présentée au Centre des arts et de la culture de Dieppe, en janvier 2015.

Encan silencieux